Vendredi 15 novembre 2019

Quand un historien de l’art rencontre des médecins

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 20 mai 2011 - 221 mots

SCIENCE. Bien heureux sommes-nous de n’avoir pas choisi l’activité de libraire. Car où diable aurions-nous rangé cette Histoire de la médecine ? Au rayon sciences ? Ou sur les linéaires des livres de beaux-arts, pour coller à l’excellence de cette iconographie faite de gravures de Lairesse, de sculptures de Notre-Dame de Chartres, de peintures de Brueghel, Rusiñol, Klimt… ? La réponse ne souffre aucune hésitation : les deux !

Et pour cause, les écrits d’une rare clarté, rapportant une histoire de la pensée médicale de l’Antiquité d’Hippocrate à la naissance de la psychiatrie avec Charcot, sont signés de deux médecins : le professeur d’immunologie Jean-Claude Ameisen et le bactériologiste Patrick Berche (préface d’Axel Kahn). Et l’affaire serait entendue si les textes n’étaient pas entrelardés de courtes études de l’historien de l’art Yvan Brohard telles que « L’histoire de l’illustration anatomique », éclairages amplement illustrés par de savoureux morceaux d’art.
Résultat, le livre tient des deux disciplines, dans un brillant syncrétisme qui nous ferait opter – mais nous ne sommes pas libraires – pour l’emplacement d’une table dressée au mitan desdits rayons. Avec cette note à destination des lecteurs : « Coup de cœur de L’œil ».

J.-C. Ameisen, P. Berche, Y. Brohard, Une histoire de la médecine ou le Souffle d’Hippocrate, coédition université Paris-Descartes-éditions de La Martinière, 224 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°636 du 1 juin 2011, avec le titre suivant : Quand un historien de l’art rencontre des médecins

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque