Vendredi 19 octobre 2018

Premiers pas dans l’art

Une sélection de livres pour enfants

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 15 décembre 2000 - 519 mots

Pour capter l’attention des enfants, rien de tel qu’une anecdote, un incident, un détail... Pour s’immiscer dans le monde de l’art, deux ouvrages éveillent le regard des jeunes lecteurs à travers les divers aspects d’un tableau ; un troisième permet de passer de la théorie à la pratique avec différentes recettes de peinture...

Une boucle d’oreille, un pendentif, deux mains entrelacées, un verre à moitié vide, une touche de couleur ou un visage flou sont autant d’éléments à retrouver dans la reproduction du Moulin de la Galette (1876) de Renoir. Présenté sous forme de jeu, L’Art à la loupe propose ainsi d’intégrer l’univers de 25 tableaux fourmillants de détails. En contemplant attentivement chacune des œuvres sélectionnées, il s’agit d’identifier les fragments qui ont été agrandis et copiés en marge. Ce procédé visuel permet d’exercer le regard, de comprendre un peu mieux le processus de la création plastique. Le tableau n’est plus seulement pris dans sa globalité, mais peut être perçu sous les différents angles qui le composent. Autre avantage, l’auteur a choisi des formes de peinture variées ; des chefs-d’œuvre très connus de la peinture occidentale, mais aussi d’ailleurs : code aztèque, manuscrit arabe, estampe japonaise. Summum de la difficulté, le livre conclut sur une des compositions d’“action painting” de Jackson Pollock, Numéro 6 ! Si l’épreuve est trop dure, il est toujours possible de se référer aux dernières pages où les tableaux sont reproduits de façon à être soulevés, comme de petites fenêtres, pour connaître les réponses sur l’emplacement des objets. Tout aussi didactique, La Peinture au fil du temps utilise également le concept du détail. Sur fond d’histoire de l’art, englobant deux millénaires (d’un fragment de fresque du Ier siècle à Andy Warhol), les œuvres sont, une fois encore, présentées en une double page, et un élément soigneusement choisi est reproduit en pleine page (à droite). Cette fois-ci, l’ouvrage insiste sur une des particularités de l’œuvre comme pour La Vierge du chancelier Rolin (vers 1435) de Jan Van Eyck, où l’attention est portée sur le paysage urbain imaginé par l’artiste au fond du tableau, visible au travers d’une triple arcade. Plongé au cœur de la composition, le lecteur décèle les notions de perspective, de profondeur, les seconds et les arrière-plans. Enfin, dans un tout autre registre et pour les plus grands Le Monde reste à peindre (à partir de dix ans) incite à la création. Véritable petit cours d’art plastique agrémenté de conseils pratiques et techniques, il rassemble, pêle-mêle, des textes et illustrations et permet d’étudier les différentes fonctions de la couleur, du pastel, de l’huile, de la perspective ou de l’anatomie. L’importance des textes et leur répartition en long en large et en travers peut, cela dit, paraître un peu ardue pour les enfants.

- Claire d’Harcourt, L’Art à la loupe, éditions Seuil Jeunesse – Le Funambule, 63 p., 149 F, ISBN 2-02-041929-7.
- Caroline Desnoëttes, Le Peinture au fil du temps, éditions de la Réunion des musées nationaux, 163 p., 120 F, ISBN 2-7118-3905-2.
- Serge Clément et Marina Kamena, Le Monde reste à peindre, éditions de la Martinière, 144 p., 295 F, ISBN 2-7324-2628-8.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°117 du 15 décembre 2000, avec le titre suivant : Premiers pas dans l’art

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque