Samedi 17 novembre 2018

Pierre et Gilles, noces d’émeraude

Par Christine Coste · L'ŒIL

Le 28 septembre 2016 - 161 mots

ART CONTEMPORAIN - En septembre 1976, Pierre Commoy, originaire de La Roche-sur-Yon, rencontrait à 26 ans Gilles Blanchard, de trois ans son cadet, né à dans la petite commune de Sainte-Adresse.

Le coup de foudre entre le photographe, déjà bien introduit dans le milieu du show-biz et de la mode, et le peintre, formé à l’école des beaux-arts du Havre, a formé le couple d’artistes Pierre et Gilles, emblématique du style kitsch et sacré sur fond d’univers merveilleux. Depuis quarante ans le succès et la popularité de leurs portraits de célébrités à quatre mains ne se démentent pas. Ce livre anniversaire retrace leur itinéraire avant de revenir année après année sur leurs œuvres les plus emblématiques. Si, chaque année, ou presque, amène depuis quelque temps sa livraison de livres sur Pierre et Gilles, cet ouvrage est un bon condensé de leur parcours, particulièrement bien illustré et raconté par le critique d’art Éric Troncy, codirecteur du centre d’art Le Consortium à Dijon

Pierre et Gilles

Éric Troncy, Hans Ulrich Obrist, Flammarion, 384 p., 50 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°694 du 1 octobre 2016, avec le titre suivant : Pierre et Gilles, noces d’émeraude

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque