Mercredi 24 octobre 2018

Peintres de fleurs

Fleurs et natures mortes au XIXe siècle en Belgique et en Hollande

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 1 octobre 1995 - 190 mots

Le dictionnaire des peintres de fleurs, conçu par Patrick et Viviane Berko, retrace les courants stylistiques du XIXe siècle, de la période néoclassique au post-impressionnisme.

Si l’histoire de la peinture de fleurs flamande et hollandaise du XVIIe siècle a fait l’objet de publications, au XIXe siècle, cet art et celui des natures mortes – dont les fleurs constituent le motif principal – ont été plus négligés. Le chapitre de Norbert Hostyn, sur les peintres belges présente l’évolution du Néoclassicisme de Jan Frans Eliaerts (1761-1848) à l’Impressionnisme de James Ensor (1866-1949), co-fondateur du groupe des "XX".

Willem Rappard souligne l’importante influence des artistes de l’âge d’or sur les peintres hollandais du XIXe siècle. On peut regretter que la peinture florale de Vincent Van Gogh ne soit représentée que par un Bouquet de fleurs aux couleurs sombres et sans date.
Cet art est restitué dans tous ses détails à travers 1 000 photographies et 1 200 fiches bibliographiques.

Dictionnaire des peintres de fleurs belges et hollandais nés entre 1750 et 1880, Éditions Berko, Belgique, 1995, 424 p. relié, 3 versions en français, néerlandais, anglais. 5 500 FB, 1 000 FF, 110 £.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°18 du 1 octobre 1995, avec le titre suivant : Peintres de fleurs

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque