Dimanche 9 décembre 2018

Quai Branly

Paul-Émile Victor, cent ans déjà

Le Journal des Arts

Le 19 juillet 2007 - 337 mots

À l’occasion du centenaire de la naissance de Paul-Émile Victor, le Musée du quai Branly dresse le portrait de l’explorateur du Grand Nord samedi 10 et dimanche 11 mars. À travers une série de conférences, projections, ateliers, et lectures, ce week-end « portes ouvertes » envisage de « montrer au public les différentes facettes d’un personnage [surnommé PEV] qui était certes un explorateur et un scientifique, mais pouvait se faire aussi conteur, artiste, et même écologiste », souligne Margot Chancerelle, chargée de production du théâtre Claude Lévi-Strauss du Quai Branly.
Ethnologue d’abord, Paul-Émile Victor a organisé en 1934, grâce au Musée de l’Homme et d’Ethnographie du Trocadéro et à son directeur Paul Rivet, une expédition polaire chez les Inuits. Joëlle Robert-Lamblin, anthropologue et coauteur de La Civilisation du phoque, présentera les travaux ethnographiques issus de cette expédition. Également conteur et dessinateur, Paul-Émile Victor a raconté et illustré une histoire esquimaude Apoutsiak, le petit flocon de neige. Un des temps forts de la journée du 10 mars sera la lecture d’extraits de ses récits par l’actrice Isabelle Carré.
Après cette immersion dans l’univers inuit, le musée tentera de mesurer les apports du scientifique, humaniste et écologiste à la recherche. En présence de son fils, Jean-Christophe Victor, et de Claude Bachelard, de l’IPEV (Institut Paul-Émile Victor ou Institut polaire français), deux conférences reviendront sur l’avancée de la recherche polaire depuis les explorations de PEV.
« Héritier de Paul-Émile Victor sur ces questions-là », selon Margot Chancerelle, Nicolas Hulot participera au débat portant sur l’environnement, le réchauffement climatique, le problème de l’eau et celui de la sauvegarde des identités locales. Cette manifestation promet d’être riche en images et sons du Grand Nord. On peut simplement regretter qu’elle ne soit pas accompagnée de la présentation des objets ethnographiques que Paul-Émile Victor a lui-même collectés. Ces collections arctiques devraient néanmoins bientôt enrichir le Plateau du Musée du quai Branly

Paul-Émile Victor, Explorations

Samedi 10 et dimanche 11 mars, Musée du quai Branly, théâtre Claude Lévi-Strauss, Paris, www.quai branly.fr, tél. 01 56 61 70 00.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°254 du 2 mars 2007, avec le titre suivant : Paul-Émile Victor, cent ans déjà

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque