Dimanche 25 juillet 2021

Obscurité lumineuse

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 mai 2012 - 87 mots

Les romans de Victor Hugo baignent souvent dans un univers sombre. Très bon dessinateur, il use et abuse de l’encre noire. Annie Le Brun, commissaire des « Arcs-en-ciel du noir », l’exposition présentée jusqu’au 19 août à la Maison Victor-Hugo, à Paris, en retrace dans cet ouvrage le parcours. Mêlant études littéraires et analyses graphiques, l’auteure dévoile la puissance visuelle de l’œuvre de Victor Hugo.

Annie Le Brun, Les Arcs-en-ciel du noir : Victor Hugo, éd. Gallimard, coll. « Art et artistes », 2012, 141 p., 19 euros, ISBN 978-2-07-013703-9.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°369 du 11 mai 2012, avec le titre suivant : Obscurité lumineuse

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque