Nicholas Cullinan, « Robert Rauschenberg. Photographies, 1949-1962 »

Les clichés de Rauschenberg

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 26 janvier 2012 - 119 mots

PHOTOGRAPHIE - Si l’on savait que l’image argentique tenait une place importante dans l’œuvre du sculpteur américain, qui l’avait intégrée dès ses premiers Combines de 1954 jusque dans sa dernière série d’œuvres (les Runts), notamment à travers des coupures de presse, on découvre dans ce livre que la photographie fut aussi le premier mode d’expression de Robert Rauschenberg (1925-2008), celle qui lui valut d’être reconnu comme artiste quand Steichen le fit entrer dans les collections du MoMA dès 1952. Cet ouvrage est donc l’une des rares publications exclusivement consacrées à cette œuvre discrète qui démarre en 1949, dévoilant un vrai travail au moins autant documentaire qu’esthétique.

Nicholas Cullinan, Robert Rauschenberg. Photographies, 1949-1962, Gallimard, 232 p., 141 ill., 55 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°643 du 1 février 2012, avec le titre suivant : Nicholas Cullinan, « Robert Rauschenberg. Photographies, 1949-1962 »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque