Livre

Biographie

Moi, Tina Modotti

Par Marie Zawisza · L'ŒIL

Le 6 juillet 2020 - 202 mots

« Mon amie Tina a changé ma vie », a confié Frida Kahlo. Elle a 16 ans lorsque la photographe Tina Modotti lui présente Diego Rivera et lui communique sa fureur de vivre.

Pour Tina, les douleurs de la vie ne peuvent avoir le dernier mot. Cette jeune artiste de talent est née dans une famille très pauvre à Udine, en Italie. À 17 ans, elle a fait seule le voyage jusqu’à San Francisco, où elle ne tarde pas à fréquenter le milieu des avant-gardes. Un jour, c’est le coup de foudre pour Edward Weston, qui lui enseignera la photographie. Au Mexique, où ils voyagent, elle rencontre les muralistes. C’est le début de son engagement politique, et la fin de son histoire d’amour avec Weston. Lorsque son nouvel amour, un révolutionnaire cubain, est assassiné en pleine rue sous ses yeux, elle décide de mettre sa vie au service d’un monde meilleur et fraternel de Berlin à l’Espagne en pleine guerre civile, où elle soutient le combat des Républicains… Le style retenu de Gérard de Cortanze, citant avec délicatesse et précision les témoignages de ceux qui ont connu la photographe, contraste avec le feu de Tina Modotti, le faisant rejaillir avec d’autant plus de puissance.

Gérard de Cortanze,
Moi, Tina Modotti, heureuse parce que libre,
Albin Michel, 384 p., 21,90 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°735 du 1 juillet 2020, avec le titre suivant : Moi, Tina Modotti

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque