Mardi 18 décembre 2018

Mille ans d’histoire de l’architecture française

Le tour de force de l’exhaustivité

Le Journal des Arts

Le 1 février 1996 - 318 mots

Soixante-dix ans après Robert de Lasteyrie, Bénédicte et Alain Brandenburg proposent un manuel d’histoire de l’architecture du Moyen Âge. Et encore, le savant professeur à l’école des Chartes n’avait-il traité dans ses deux ouvrages sur l’art roman et le gothique que de la seule architecture religieuse, et uniquement depuis l’époque romane.

Ici, nos deux auteurs entreprennent ni plus ni moins de commencer leur étude avec l’Antiquité tardive (la Gaule au temps de Constantin, soit le IVe siècle), et de couvrir de ce fait mille ans d’histoire de l’architecture sur un territoire qui, au cours de la même période, tend à devenir la France. Non contents de s’inscrire dans le temps long, ils ont également fait le choix de traiter l’ensemble du fait architectural de l’époque : non seulement les lieux de culte, mais encore l’architecture urbaine et rurale, les fortifications et autres ouvrages de génie civil, les constructions publiques (hôpitaux et lieux de justice) et les jardins. Ils ont choisi le tour de force de l’exhaustivité.

L’ouvrage s’inscrit dans la série consacrée par les éditions Mengès, en collaboration avec la Caisse nationale des monuments historiques et des sites, à l’histoire de l’architecture française. Il adopte le parti du volume précédent : un plan chronologique, un discours fondé sur la description architecturale, une illustration abondante et copieusement commentée. On lira aussi avec intérêt les pages consacrées aux conditions dans lesquelles s’opérait la création, aux rôles respectifs du commanditaire et de l’"architecte", aux techniques de construction (la pierre armée à l’époque gothique, par exemple).

Signalons par ailleurs une courageuse initiative chez le même éditeur, le Dictionnaire des architectes français du XVIIIe siècle, par Michel Gallet, (250 F), qui se substitue pour cette époque au vieux dictionnaire de Bauchal.

Alain Erlande-Brandenburg et Anne-Bénédicte Mérel-Brandenburg, Histoire de l’architecture française : du Moyen Âge à la Renaissance, IVe siècle-début XVIe siècle,
Caisse nationale des monuments historiques et des sites - Éditions Mengès, 478 p., 350 F.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°22 du 1 février 1996, avec le titre suivant : Mille ans d’histoire de l’architecture française

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque