Série

M. Lewis ou l’art d’en rire

Par Emilie Oursel · Le Journal des Arts

Le 14 avril 2006

Depuis le 8 avril, Arte diffuse la série « Art safari », comprenant sept portraits d’artistes contemporains conçus par Ben Lewis. Connu pour son mordant, le réalisateur a reçu en 2001 le Grierson Award pour The King of Communism, et dirige la société de production de documentaires, Bergmann Pictures. Dans « Art safari », il arbore les allures trompeuses d’un journaliste débutant, effectuant sa première mission. Multipliant les interventions impromptues auprès des artistes, il pose les questions qui dérangent. Peu à peu, son jeu se dévoile. Tel un fauve, il tourne autour de ses proies, avant de les impliquer dans un corps à corps. Pour ses étranges portraits, il commence par rencontrer les collectionneurs et les galeristes auprès desquels il collecte ses renseignements. L’entourage des artistes s’applique à décrypter le sens des œuvres, tandis que Ben Lewis persiste à ne pas comprendre. Affirmant douter du sérieux de l’art, il traque les artistes, les obligeant à se justifier, tout en jouant sur leur propre terrain. Ainsi, il réussit à discuter avec Maurizio Cattelan – qui refuse habituellement tout entretien –, en se glissant dans l’une de ses œuvres, une énorme tête caricaturale maintenue sur ses épaules. Provocateur, il définit Maurizio Cattelan, comme « le plus drôle des artistes ». Étonnante remarque quand on sait que celui-ci est l’auteur de La Nona Ora (1999), une figure grandeur nature du pape Jean Paul II écrasée par une météorite. À propos du travail de Takashi Murakami, Ben Lewis décrète : « Ce sont des jouets pour le monde de l’art, mais le monde de l’art dit : c’est précisément le but du jeu. » Sous une apparente légèreté, il pointe ici l’un des ressorts de l’art contemporain, la dérision. Si le choix des artistes de « Art safari » conforte le point de vue développé par son réalisateur, Ben Lewis livre une vision décapante du monde de l’art d’aujourd’hui.

Art safari (26 min, 2006), tous les samedis à 20 h 15 sur Arte, réalisation : Ben Lewis, coproduction : ZDF, TV2, DK ZDF.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°235 du 14 avril 2006, avec le titre suivant : M. Lewis ou l’art d’en rire

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque