Album

Lourdes + Disneyland = Las Vegas

Par Christophe Domino · Le Journal des Arts

Le 14 avril 2006

Taroop & Glabel, dans un livre d’artistes débridé, jouent des symboles et des mots avec un indicible sens de l’humour.

Délicatement rose et irrévérencieux, c’est un singulier et indispensable album au titre en forme de commandement trivial et réaliste qui a paru sous la signature de Taroop & Glabel chez Sémiose éditions  : Vous en chierez jusqu’à la fin des temps. Le collectif d’artistes produit depuis 1993 un travail qui tient de la satire et de la critique sociale, mettant en cause dans un esprit unique et vital de vieilles croyances religieuses comme des discours publicitaires ou des dogmes médiatiques contemporains. Si l’ouvrage évoque le décodage fait par Éric Hazan dans son petit essai récent sur les impensés du vocabulaire quotidien de la langue des médias (LQR, la propagande du quotidien), Taroop & Glabel travaillent sur un mode bien différent. Ils combinent à la dimension de critique idéologique une verve et une invention plastique des plus jubilatoires, faite de fausse naïveté et de grande maîtrise graphique, d’ironie satirique comme d’un usage fin de l’image et de références qui doivent autant à la culture et à l’histoire du livre qu’à l’ordinaire de la communication commerciale.

Mots d’ordre improbables
Des incunables à l’almanach Vermot, du prospectus d’épicier à la propagande des régimes totalitaires, de la religion au sport et au commerce des loisirs, Taroop & Glabel jouent des symboles et des mots comme a pu le faire Alfred Jarry dans ses almanachs et ses chroniques, alors qu’il établissait l’indispensable « ‘Pataphysique ». Avec un semblable sens de l’anachronisme au service de l’actualité, Taroop & Glabel ont réuni sous un livre un ensemble composé de panneaux, planches, placards, libelles, blasons revisités et versets ravageurs, apophtegmes rigolards et autres slogans terribles, prospectus de bas commerce, logos et tampons, légendes dévastatrices sous leurs images empruntées à l’ordinaire journalistique de la vie des provinces. Y ajoutant des crobards hâtifs, aphorismes potaches et mots d’ordre improbables (« In Dog we Trust »), ou textes construits par collage, et quelques vues d’exposition. On y rencontre les Pieds Nickelés, Marx, Lénine, Donald Duck, David Douillet, des papes en tiare et des Mickey Mouse crucifiés.
Bon nombre des pièces sont produites par reproduction – sérigraphie, impression, collage, assemblage – et consistent souvent en éditions : le livre est en somme une pièce en elle-même plutôt qu’un ouvrage sur leur travail. Sa réalisation est d’ailleurs le fait d’un éditeur qui a à son catalogue non seulement deux autres livres des artistes, mais aussi des éditions d’affiches et d’objets (près d’une vingtaine). Ainsi Benoît Porcher conçoit-il l’édition avec Sémiose, travaillant au côté d’artistes parmi lesquels Joël Hubaut, Peter Downsbrough, Yvan Le Bozec, Bruno Rousselot, Vladimir Skoda, Ernest T., Jacques Villeglé, Willem…, et au-delà des techniques attendues (sérigraphie, impression) pour la confection d’objets en multiples. Méticuleux et précis dans ses réalisations, Porcher fait de ce champ un espace ouvert pour les artistes auprès de qui il s’engage. Il est ainsi de ceux et des meilleurs qui contribuent à l’essor actuel du multiple et de l’édition.

Taroop & Glabel, Vous en chierez jusqu’à la fin des temps, Sémiose éditions, Paris, 302 p., 2005, ISBN 2-915199-13-2, 30 euros. Des mêmes auteurs chez le même éditeur : Aucune photo ne peut rendre la beauté de ce décor, 2003, 262 p., 125 ill., ISBN 2-915199-06-X, 18 euros. Rens. www.se miose.com ; diffusion éditions Sept. Et aussi : Éric Hazan, LQR, la Propagande du quotidien, éd. Raisons d’agir, 128 pages, 2006, ISBN 2-912107-29-6

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°235 du 14 avril 2006, avec le titre suivant : Lourdes + Disneyland = Las Vegas

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque