L’Inde à la page

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 17 février 2009

Les éditions Citadelles et Mazenod retracent la diffusion de l’art indien en Asie du Sud-Est, véritable épopée qui s’est opérée de manière pacifique durant les premiers siècles de notre ère.

Servi par une riche iconographie, l’ouvrage entraîne le lecteur en Birmanie, en Thaïlande, au Cambodge, en Malaisie et dans le delta du Mékong (au sud du Vietnam) où l’hindouisme et le bouddhisme s’implantent progressivement jusqu’à se fondre aux cultures locales, comme en témoignent les réalisations architecturales et sculpturales ici reproduites.
Pour aborder ce sujet complexe, il peut être utile de se munir auparavant du petit dernier « Guide des arts » publié par les éditions Hazan et consacré à la civilisation indienne. Les auteurs en décortiquent les principales caractéristiques – cartes, chronologies, glossaire, bibliographies à l’appui. Une manière simple de prendre contact avec une civilisation qui s’est développée sur un immense territoire, délimité par la chaîne de l’Himalaya, le massif de l’Hindu Kush, le désert du Balouchistan, l’océan Indien et la mer d’Oman.

Michel Delahoutre, Véronique Crombé, L’Épopée de l’art indien en Asie du Sud-Est, éditions Citadelles et Mazenod, 2008, 254 p., 59 euros, ISBN 978-2-85088-262-3.

Ciro Lo Muzio et Marco Ferrandi, L’Inde. Des origines aux Moghols, éditions Hazan (coll. « Guide de l’art »), 2009, 384 p., 27 euros, ISBN 978-2-7541-0345-9.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°297 du 20 février 2009, avec le titre suivant : L’Inde à la page

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque