Vendredi 14 décembre 2018

Manuscrits surréalistes

L’Étincelle surréaliste

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 25 mars 2013 - 98 mots

ÉTUDE. Ni étude scientifique ni catalogue de l’exposition belge « L’étincelle surréaliste » organisée en 2012, l’ouvrage présente quelques manuscrits du surréalisme. Celui-ci est défini avant tout comme un mouvement de l’écrit et du papier à travers ses exercices (écriture automatique, cadavre exquis…) et ses modes de diffusion (correspondance, revues…). Sont reproduites quelques pages du Manifeste du surréalisme, recouvert de l’écriture serrée de Breton. Quoique modestes, les chapitres sur l’œuvre autographe de Miró et la place de la photographie sont les plus pertinents.

L’Étincelle surréaliste. L’image surréaliste dans les lettres et les manuscrits, Avant-Propos, 144 p., 29,95 euros

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°656 du 1 avril 2013, avec le titre suivant : L’Étincelle surréaliste

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque