Dimanche 22 septembre 2019

L’essence de Lutens

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 21 mars 2014 - 92 mots

Beau-livre - Lorsqu’on évoque Serge Lutens, c’est le parfumeur, dont les flacons sont à découvrir dans leur écrin de la place du Palais-Royal à Paris, qui vient immédiatement à l’esprit.

Mais c’est ignorer un univers créatif beaucoup plus large. À travers ce livre de photographies, prises entre 1967 et 2008, cet homme très discret prend pour fil conducteur un épisode de sa vie familiale. Les images léchées et la mise en scène impeccable, dont il a conçu chaque élément, viennent alors conter cette histoire, symbolisée par les villes de Berlin et Paris.

Serge Lutens et Patrice Nagel

Berlin à Paris, Mondadori Electa, 176 p., 120 €

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°667 du 1 avril 2014, avec le titre suivant : L’essence de Lutens

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque