Samedi 15 décembre 2018

Les Rothschild, une dynastie de mécènes

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 21 novembre 2016 - 160 mots

Collections - L’histoire de l’enrichissement des collections publiques françaises depuis la fin du XIXe siècle est indissociable de l’histoire des Rothschild.

Objets d’art, peintures, sculptures, de l’Antiquité à la création contemporaine, cette puissante famille a marqué de ses largesses tous les musées français. Même après les heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, et faisant fi de l’ingratitude des autorités de l’époque lors des spoliations des biens juifs, les héritiers ont continué à abonder les collections françaises. Il est bien difficile toutefois de présenter sans s’y perdre les quelque cent vingt mille objets de toute sorte que la France a récupérés. Le parti pris chronologique adopté, quoiqu’un peu austère, a le mérite de présenter la totalité des dons, legs et autres formes de dépôts aux institutions. Une présentation biographique détaillée de chaque figure de la famille permet aussi de comprendre leurs goûts et leurs passions. Cette exhaustivité se fait pourtant au détriment d’une relecture plus globale de ces inestimables apports.

Livre

Sous la dir. de Pauline Prévost-Marcilhacy, Les Rothschild, une dynastie de mécènes en France, 1873-2016, Louvre éditions/BnF éditions/Somogy, coffret de 3 volumes, 290 €

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°696 du 1 décembre 2016, avec le titre suivant : Les Rothschild, une dynastie de mécènes

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque