Samedi 28 novembre 2020

Les mille et une peintures du Louvre

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 3 février 2006 - 187 mots

Ce monumental ouvrage – à un prix néanmoins raisonnable – n’est pas un simple volume supplémentaire sur les collections du Louvre. Conçu sous la direction de Vincent Pomarède, conservateur en chef du département des Peintures, il parcourt les salles de l’Antiquité au XIXe siècle en rendant compte non seulement des toiles mais aussi des objets d’art, des antiquités grecques et romaines, des sculptures polychromes, des stèles de l’Orient ancien, des miniatures persanes, des vitraux et des émaux.

Des œuvres peintes, et à ce jour peu étudiées sous cet aspect. Le corpus d’œuvres retenu par Delphine Trébosc – qui signe la plupart des textes – et par Vincent Pomarède est vaste, entre chefs-d’œuvre incontournables et coups de cœur. L’idée du conservateur est de proposer un ouvrage « pour la délectation », en rappelant que la fonction première de la peinture est d’offrir du plaisir à celui qui la regarde. Ce qui n’empêche pas le sérieux de l’entreprise et l’analyse précise et documentée des œuvres soigneusement reproduites, toutes photographiées spécialement pour le livre par Erich Lessing.

Sous la direction de Vincent Pomarède, 1001 peintures au Louvre, éditions 5 Continents/Musée du Louvre, 2005, 592 p., 1017 ill., 65 euros, ISBN 8-87439-278-8

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°230 du 3 février 2006, avec le titre suivant : Les mille et une peintures du Louvre

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque