Dimanche 18 février 2018

Les dessins de l'auguste Rodin

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 8 août 2007

Auguste Rodin fut sculpteur. L’un des meilleurs avec Michel-Ange. Comme ce dernier qu’il a « visité » en Italie en 1875, Rodin fut aussi dessinateur.
Et pas le moindre. Rodin a en effet tenu la plume et le pinceau toute sa vie d’artiste. Il a dessiné pour copier les maîtres, mais surtout pour donner corps aux images de son esprit, comme un intermédiaire avant le modelé. Dans ces esquisses, appréciées très tôt des collectionneurs, le trait est vif, direct. Parfois des hachures suggèrent le volume, d’autres fois les rehauts de couleur captent le mouvement intime d’un modèle. Et c’est sans doute ce que l’on retiendra des 339 planches reproduites ici, dont de nombreux inédits : des contours chargés de vie.

A. Le Normand-Romain, C. Buley-Uribe, Rodin, Dessins et aquarelles, Hazan, coll. « Petites Monographies », 440 p. 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°585 du 1 novembre 2006, avec le titre suivant : Les dessins de l'auguste Rodin

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque