Mercredi 23 septembre 2020

Radio & télévision

« L’émancipation culturelle selon Aurore Bergé », par Jean-Christophe Castelain sur TSF Jazz

Par Le Journal des Arts · lejournaldesarts.fr

Le 16 mars 2020 - 645 mots

PARIS

Chaque jeudi, à 8 h 15 et 8 h 45, « Les Matins Jazz », l’émission de Laure Albernhe et Mathieu Beaudou, invitent L’Œil et Le Journal des Arts à parler d’art sur l’antenne de TSF Jazz. Le 20 février 2020, Jean-Christophe Castelain, directeur du Journal des Arts, revenait sur le rapport Aurore Bergé. 

Aurore Bergé. © Jean-Philippe Baltel.
Aurore Bergé.
© Jean-Philippe Baltel.

Chronique à réécouter ici dans son intégralité ou à lire ci-après :

Après le rapport Racine sur les artistes-auteurs dont le ministre de la culture a validé hier la plupart des propositions, voilà qu’un autre rapport vient d’être rendu public, cette fois sur l’émancipation culturelle ? 

Oui et ce rapport est encore plus important que celui dont vous venez de parler car il concerne l’accès à la culture pour tous. Commençons par dire que ce rapport a été écrit dans le contexte de la crise des Gilets jaunes. Édouard Philippe a demandé en août dernier à la jeune députée Aurore Bergé, par ailleurs porte-parole de La République en Marche, de rencontrer les acteurs de terrain et de formuler des recommandations pour permettre à chacun de pouvoir s’émanciper dans la culture. 

Quelles sont les principales recommandations de ce rapport ? 

Je ne vais pas vous les énumérer car il y en a 60 et que beaucoup sont très techniques et administratives, mais j’en ai relevé trois qui me paraissent très concrètes.

La première concerne la petite enfance. La députée estime que la culture c’est aussi important que la santé et recommande que dans le livret de santé il y ait des conseils donnés aux parents sur l’éveil à la culture. Cet éveil doit en priorité passer par le livre papier et elle suggère plein de propositions pour que les enfants soient en contact avec des livres. J’en profite pour rappeler que les enfants ne doivent absolument pas être en contact avec un écran (télévision, smartphone, ordinateur avant l’âge de 3 ans) au risque d’avoir des troubles neuro-physiologiques. 

La deuxième concerne les activités d’éducation artistique et culture dans les écoles et collèges. C’est toujours la galère quand un professeur veut organiser une sortie dans un musée ou un lieu patrimonial, par exemple comment louer et payer un bus. Tous les parents ont été confrontés à cela. Eh bien elle propose qu’il y ait dans les bureaux du ministère de la culture en province qu’on appelle des DRACS, des correspondants qui puissent aider les écoles à s’organiser. 

La troisième que j’ai retenue, concerne encore une fois le livre. Aurore Bergé propose de construire une bibliothèque dans les 350 quartiers prioritaires difficiles. Comme pour le rapport Racine, j’ai idée que beaucoup de ces propositions vont être reprises par le Gouvernement.

Jean-Christophe Castelain


A écouter aussi la chronique sur Donald Trump et l'architecture suivi du livre de Jean-Miguel Pire Otium ou à lire ci-après :

Alors Trump a encore faire des siennes ? 

On ne compte plus les initiatives extravagantes du Président américain. Dernière en date, il veut imposer le style néo-classique pour la construction des nouveaux bâtiments fédéraux. Le néo classicisme c’est un style hérité de la Grèce antique, dont on a un exemple à Paris avec le Panthéon ou la Madeleine. Comme on s’en doute, cet oukase ne plaît pas du tout aux architectes aux États-Unis. 

Une exposition pour ce week-end ? 

Eh bien non, ce sera, une fois n’est pas coutume, un livre. Ce livre, rédigé par un Jean-Miguel Pire chercheur à l’université et ancien conseiller de Françoise Nyssen, veut faire redécouvrir aux citoyens l’Otium. C’est un concept hérité de la Grèce antique qui consiste à pratiquer un loisir studieux et désintéressé. Cela s’oppose au négocium, au négoce, qui est une activité utilitaire ou marchande. Il montre combien la pratique de l’otium permet à ceux qui le pratique de prendre de la distance avec eux-mêmes. Quel rapport avec l’art ? Eh bien le fait de regarder une œuvre d’art est typiquement une activité dite otiumique. 

Jean-Christophe Castelain

Thématiques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque