Vendredi 6 décembre 2019

Musique

Le marché de la musique enregistrée reprend des couleurs

Par Jean-Christophe Castelain · Le Journal des Arts

Le 28 février 2018 - 153 mots

Paris. Le chiffre d’affaires (CA) de la musique enregistrée a augmenté de 3,9 % en 2017, faisant suite à une augmentation de 5,4 % en 2016.

Mais comme le souligne le Syndicat national de l’édition phonographique, avec un CA de 583 millions d’euros, on est encore loin des 1,43 milliard d’euros de 2002. Les ventes physiques (CD, vinyles) continuent de chuter à 298 millions d’euros et c’est grâce au numérique (285 M€) principalement au streaming que les chiffres repartent à la hausse. Avec 4,4 millions d’abonnés, le streaming augmente ses revenus de 23 %. Au total, avec les droits voisins, le CA de la musique enregistrée a été de 723 millions d’euros en 2017. On note cependant que les ventes de vinyles ont été multipliées par quatre en cinq ans. Pendant ce temps-là, les ventes de jeux vidéo ont augmenté en France de 18 % pour s’établir à 4,3 milliards d’euros, six fois plus que la Musique.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°496 du 2 mars 2018, avec le titre suivant : Le marché de la musique enregistrée reprend des couleurs

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque