Conférences

Le goût du roman au Musée du Louvre

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 18 février 2005

Dans le cadre de l’exposition-événement « La France romane » qui aura lieu au Musée du Louvre du 7 mars au 6 juin – et auquel nous consacrerons un important dossier das le JdA n° 211, à paraître le 18 mars –, l’Auditorium organise une série de manifestations : conférences, débats, colloques, lectures, projection de films sur l’art... L’occasion de percer quelques-uns des mystères qui entourent l’époque des premiers Capétiens (fin Xe-moitié du XIIe siècle). Trois conférences, menées par Michel Pastoureau (École pratique des hautes études) le 23 mars, Herbert L. Kessler et Johns Hopkins de l’université de Baltimore le 6 avril, ainsi que Claudine Lautier (CNRS) le 13 avril, s’intéresseront aux couleurs qui habillaient l’architecture, les décors sculptés ou vitraux des églises romanes, et aux grands ensembles chromatiques qui se déployaient sur leurs murs.
L’architecture religieuse et l’essor de l’église dans la France romane feront l’objet d’une autre série de conférences au mois d’avril. L’architecture sera aussi à l’honneur à travers plusieurs projections, comme La Tentation d’Ève (2003) de Saskia Walker, un film sur le premier nu féminin de la sculpture européenne médiévale.
Rendez-vous à ne pas manquer : le 16 mars, « Musée-musées » propose une journée-débat sur « Le destin des cloîtres romans ». Si les cloîtres comptent parmi les réalisations les plus remarquables de l’art roman, rares sont ceux qui ont résisté aux vicissitudes de l’histoire. Cette journée permettra de dresser un état des lieux de la conservation de ces cloîtres, depuis ceux qui ont pu être préservés à l’exemple de Moissac à ceux qui ont disparu (Saint-Denis), en passant par les restitutions. Ainsi des cloîtres de Saint-Martin-du-Canigou, Saint-Michel-de-Cuxa ou encore Saint-Génis-des-Fontaines (tous trois dans les Pyrénées-Orientales), que présentera Olivier Poisson, inspecteur général des monuments historiques. Charles T. Little (Metropolitan Museum of Art, New York) évoquera, pour sa part, le cloître de Saint-Guilhem-le-Désert (Hérault), démonté et reconstitué aux États-Unis. Pour clore cette série, un colloque sur Meyer Schapiro sera organisé le 28 mai. L’approche profondément novatrice de l’art roman de ce grand spécialiste du site de Moissac, sur lequel il a travaillé à partir de 1927, fait aujourd’hui encore école.

À l’Auditorium du Louvre, manifestations autour de « La France romane », une exposition organisée du 7 mars au 6 juin, tél. 01 40 20 55 55, programme complet sur www.louvre.fr.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°209 du 18 février 2005, avec le titre suivant : Le goût du roman au Musée du Louvre

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque