Le Futurisme

L'ŒIL

Le 1 mai 2001

L’importante production de Giovanni Lista sur le mouvement futuriste italien et ses protagonistes n’en fait pas seulement l’un des plus grands spécialistes et l’un des auteurs qui ont le plus contribué à sa diffusion, mais aussi un chercheur qui ne se lasse pas d’explorer de nouvelles voies et de créer de nouvelles perspectives. Aussi, le lecteur déjà familier du futurisme aura de quoi satisfaire sa curiosité et sa réflexion. Il y trouvera nécessairement les grandes lignes de l’historique du futurisme qui, chose remarquable chez Lista, est toujours aussi agréable à lire et semble être une découverte, mais également des approches développées sur la femme futuriste, le modèle de la machine, le mythe du vol en aéroplane, et surtout, sur la question des relations entre le futurisme et le fascisme. En effet, l’on a trop vite dit que les futuristes étaient majoritairement pro-fascistes, ce qui est loin d’être le cas, et trop rapidement oublié que le gouvernement mussolinien était suffisamment libéral (du moins jusqu’en 1937) pour « laisser faire » les avant-gardes artistiques d’alors. Comme toujours, les faits et les idées sont toujours plus complexes qu’il n’y paraît, et cet éclairage sur l’idéologie politique du futurisme est l’une des parties les plus intéressantes de cet ouvrage richement illustré.

- Giovanni Lista, Le Futurisme, éd. Terrail, 208 p., 180 ill. coul., 149 F.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°526 du 1 mai 2001, avec le titre suivant : Le Futurisme

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque