Mercredi 14 novembre 2018

Le dessin de Guy Oberson

Par Pierre Pons · L'ŒIL

Le 26 août 2015 - 95 mots

Monographie Les dessins de Guy Oberson (né en 1960) ne s’offrent pas d’emblée au regard, ou alors, écrit notre collaborateur Philippe Piguet dans le texte introductif de l’ouvrage, « dans un brouillage informe qui n’en rend pas toujours évidente la lecture ». Autrement dit, il faut du temps pour reconstituer ce qui ressemble à des traces d’usure afin que l’image prenne forme. Et lorsqu’elle apparaît enfin, alors ce n’est plus seulement le dessin – corps nus, portraits, paysages… – qui s’incarne, mais tout le talent de cet artiste suisse discret qui se révèle sous nos yeux ébahis.

Guy Oberson, Guy Oberson, sous la peau du monde, Till Schaap éditions, 224 p., 54 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°682 du 1 septembre 2015, avec le titre suivant : Le dessin de Guy Oberson

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque