Conseil des ventes

L’art d’enseigner

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 10 janvier 2003

De janvier à février, en collaboration avec l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris, le Musée du Louvre organise une série de six conférences et une table ronde, autour de la question : “Peut-on enseigner l’art aux artistes ?”?.

Jusqu’au XVIIIe siècle, l’enseignement des métiers “artistiques” était dispensé par un maître, au sein de son atelier, tandis que l’enseignement académique était un complément à la formation traditionnelle. Après la Révolution, l’abolition des corporations et la fermeture de l’Académie des beaux-arts engendre un nouveau système : l’École royale spéciale des beaux-arts de Paris ouvre ses portes en 1819 et prend en compte chez ses élèves la notion d’originalité du style. Il en résulte un conflit permanent entre l’influence des maîtres et le rejet des modèles. Qu’en est-il aujourd’hui ? Le Musée du Louvre s’interroge à travers une série de conférences, suivie à chaque fois d’un débat. La première journée sera marquée par l’intervention d’Henry-Claude Cousseau, directeur de l’École nationale supérieure des beaux-arts (Énsb-a), à Paris, qui présentera “Les nouvelles voies de l’enseignement artistique”. Charles Harrison, professeur à l’Open University de Milton Keynes, se penchera ensuite sur les apports des années 1970, tandis que Didier Semin (Énsb-a) fera le “Portrait de l’artiste enseignant” à travers les figures de Cage, Klein et Beuys. L’historienne d’art Ingrid von der Dollen fera état de la crise de l’éducation artistique en Allemagne, du Bauhaus au système nazi, Marc Gotlieb (université de Toronto), de “La remise en cause du modèle ‘académique’ au XIXe siècle”, et Thomas Schmutz (université de Neuchâtel) s’intéressera aux autodidactes anglo-saxons à travers l’enseignement par les manuels autour de 1800. La dernière conférence, menée par Alain Bonnet (université de Nantes), étudiera en détail “L’introduction de la notion d’originalité à l’enseignement des beaux-arts”.

Série de conférences sur le thème “Peut-on enseigner l’art aux artistes ?”?, les jeudis 16, 23, 30 janvier, 6, 13, 20, 27 février, à l’Auditorium du Musée du Louvre, Paris (les conférences durent chacune 40 minutes et sont suivies d’une discussion de 20 minutes).

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°162 du 10 janvier 2003, avec le titre suivant : L’art d’enseigner

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque