Mardi 25 septembre 2018

L’art actuel sous l’angle économique

Par Julien Tribut · L'ŒIL

Le 1 septembre 2006 - 119 mots

Mettre un peu de rationalité dans un monde qui l’est si peu. Deux universitaires tentent ainsi d’analyser l’art contemporain sous un angle économique, avec une interrogation principale : comment expliquer le prix des œuvres. Ils publient des chiffres sur les collectionneurs, les galeries, les artistes. Ils résument les analyses connues sur la création de la valeur, notamment celle qui repose sur le réseau de « légitimation » formé des galeristes, des conservateurs et des collectionneurs et d’un nouvel acteur : le producteur.
Une excellente synthèse en chiffres pour les collectionneurs en herbe, doublée d’une bibliographie abondante pour ceux qui veulent aller plus loin.

Nathalie Moureau, Dominique Sagot-Duvauroux, Le Marché de l’art contemporain, La Découverte, 130 p., format poche, 8,50 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°583 du 1 septembre 2006, avec le titre suivant : L’art actuel sous l’angle économique

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque