Mardi 11 décembre 2018

La villa d’Oplontis

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 28 avril 2000 - 128 mots

Située dans un faubourg de Pompéi, la villa d’Oplontis, qui aurait appartenu à Poppée, l’épouse de Néron, a connu le même sort que la cité campanienne ensevelie sous les cendres du Vésuve.

Ce n’est qu’en 1964 que des fouilles systématiques du site ont été entreprises, selon les procédés les plus modernes, opérations bientôt suivies de la reconstruction des murs et des toitures et de la restauration des fresques. Grâce à la réunion de ces heureuses circonstances, l’un des plus beaux témoignages de la peinture romaine présente encore aujourd’hui sa somptueuse polychromie et ses étourdissants trompe-l’œil, remarquablement mis en valeur par les photographies de Diego Motto.

Pier Giovanni Guzzo et Lorenzo Fergola, La Villa d’Oplontis, la demeure de Poppée, photographies de Diego Motto, Actes Sud/Motta, 190 F. ISBN 2-7427-2669-1.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°104 du 28 avril 2000, avec le titre suivant : La villa d’Oplontis

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque