La vie des images grecques

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 27 juin 2016

Archéologie - « Les Grecs, et les Romains après eux, ont forgé au fil du temps une culture de l’image plus forte et plus intense sans doute qu’aucune autre société dans l’histoire de l’humanité. »

Pour Tonio Hölscher, archéologue de renom, le constat est simple dès l’introduction. Depuis le XVIIIe siècle et la redécouverte de l’Antique, l’archéologie s’est attachée à comprendre la signification de ces images omniprésentes, sans toutefois chercher les raisons qui ont poussé la civilisation grecque à les produire. Invité par le Musée du Louvre à présenter le résultat de ses recherches sur le sujet, il livre ici un texte érudit et complet, des origines de la société de l’image à la maîtrise du pathos hellénistique, repris par les Romains. Étayé par quelques œuvres choisies avec soin, son propos éclaire sur le rapport à l’image d’une Antiquité qui trouve des résonances dans nos sociétés actuelles.

La Vie des images grecques. Société de statues, rôles des artistes et notions esthétiques dans l’art grec ancien

Tonio Hölscher,co-édition Louvre/Hazan, 224 p., 25 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°692 du 1 juillet 2016, avec le titre suivant : La vie des images grecques

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque