Jeudi 13 décembre 2018

La question de la beauté

Par Olivier Partos · L'ŒIL

Le 19 octobre 2016 - 144 mots

BEAU LIVRE - Sophie Chauveau, auteure de plusieurs romans historiques (Le Rêve Botticelli, Manet, Le secret…), se consacre cette fois-ci à résoudre une indicible énigme universelle, celle de la beauté.

Il s’agit bien d’un défi que de définir la représentation absolue de ce principe. Se reconnaît-elle aux yeux de tous ? Ou au contraire est-elle personnelle, voire intime ? Différents arts de différentes époques dialoguent sur cette obsession sempiternelle de l’homme. À mi-chemin de la lecture, il devient clair qu’aucune beauté n’est identique, mais toutes sont éternelles. Certaines sont même violentes, ennuyantes, ou tout simplement intrigantes. Ainsi, l’écrivaine s’immisce dans les affaires de la beauté afin d’en divulguer les secrets. Et pour cerner le sujet, le soutien des grands esprits n’est que trop important. De Platon à Baudelaire, de Shakespeare à Sartre, leurs paroles prêtent main-forte à cet ouvrage qui tente de résoudre l’impossible.

(D)Écrire la beauté

Sophie Chauveau, Omnibus, 216 p., 39,90 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°695 du 1 novembre 2016, avec le titre suivant : La question de la beauté

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque