Samedi 22 février 2020

À la mémoire de Charlotte

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 24 septembre 2015 - 101 mots

Roman - Charlotte, c’est Charlotte Salomon, peintre juive assassinée à Auschwitz à l’âge de 26 ans. En 2014, David Foenkinos lui avait consacré un roman biographique qui avait remporté les prix Renaudot et le Goncourt des lycéens. En 2015, les éditions Gallimard rééditent le texte, vendu à ce jour à 500 000 exemplaires, dans un bel ouvrage broché avec grands rabats accompagné de soixante reproductions, gouaches et photographies, de l’artiste. La forme originale de ce roman écrit en prose, revenant à la ligne après chaque phrase, fonctionne parfaitement avec les peintures mi-expressionnistes mi-naïves de l’artiste. Celles-ci ajoutant une charge émotionnelle forte.

David Foenkinos, Charlotte, Gallimard, 256 p., 29 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°683 du 1 octobre 2015, avec le titre suivant : À la mémoire de Charlotte

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque