Mardi 17 septembre 2019

Jean Le Gac

Dans l’atelier des artistes

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 24 août 2010 - 141 mots

Collection. L’atelier de l’artiste, c’est un peu le brouillon du poète, le lieu de l’expérimentation, de l’élaboration d’une œuvre.

Dans cet espace privé, la collection « Ateliers d’artistes » des éditions Thalia convie le lecteur. L’atelier physique, bien sûr, ceint par ses quatre murs, avec ses toiles entreposées, ses pinceaux bien rangés, où l’artiste s’affaire ; on y entre par les nombreuses photographies que reproduit la collection. Mais aussi cet autre atelier, celui-ci immatériel, lieu de l’engagement intellectuel : l’esprit de l’artiste. Là, la porte est à trouver derrière un entretien réalisé entre un critique et le plasticien. Ce dernier s’appelle Le Gac ou Seguí, les deux titres récemment parus, mais aussi Soulages, Ufan, bientôt Morellet. Ils sont vivants, bien vivants, comme cette collection originale.

Jean Le Gac Collection « Ateliers d’artistes », Thalia éditions, français/anglais, 80 p. environ, 28 e.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°627 du 1 septembre 2010, avec le titre suivant : <em>Jean Le Gac</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque