Mercredi 20 novembre 2019

James Henry Rubin - Manet

Par Jean-Christophe Castelain · L'ŒIL

Le 20 mai 2011 - 130 mots

MONOGRAPHIE. La publication opportune d’une nouvelle monographie d’Édouard Manet au moment de l’exposition du Musée d’Orsay permet de mesurer tout l’intérêt de ce type d’ouvrage face aux catalogues d’exposition qui ont tendance, à l’heure actuelle, à vampiriser l’édition d’art.

Là où ces derniers – et le catalogue d’Orsay n’échappe pas à la règle – sont constitués d’une série d’essais écrits par des différentes mains parlant aux historiens de l’art, les monographies, elles, s’adressent au grand public. Particulièrement celle-ci. L’auteur, un universitaire nord Américain spécialiste de notre XIXe siècle, signe un ouvrage de synthèse, vivant, qui n’hésite pas à plonger, parfois avec hardiesse, dans la vie privée du peintre et dans l’histoire du moment pour expliquer le pseudo « mystère » Manet.

James Henry Rubin, Manet, Flammarion, 416 p., 75 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°636 du 1 juin 2011, avec le titre suivant : James Henry Rubin - <em>Manet</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque