Dimanche 25 juillet 2021

Livre

Roman

Jambecreuse au pays de Barbe-Bleue

Par Marie Zawisza · L'ŒIL

Le 28 juin 2021 - 154 mots

Une noyade d’enfant dans la Tamise, évitée de justesse ; une rencontre entre Soliman et son grand vizir Ibrahim… Les aventures extravagantes de Jean Jambecreuse s’apparentent à un livre d’images qui n’en a point.

Mais la langue est si savoureuse qu’elle les fait surgir du texte comme des enluminures. Le plaisir de la plume semble exprimer celui du pinceau : le livre, troisième volume des aventures de Jambecreuse – peintre inspiré par Hans Holbein –, nous entraîne au pays de Barbe-Bleue, pardon d’Henri VIII, dont l’artiste bâlois peindra les portraits des épouses successives. Au fil des saynètes pleines de verve et d’humour où s’entrelacent scènes grivoises, intrigues politiques ou atroces supplices, Harry Bellet nous fait voyager dans l’Europe tourmentée du XVIe siècle. Si l’esprit de ce « conte moral et édifiant » évoque Rabelais, il convoque aussi le rythme « à sauts et à gambade » de Montaigne, qui nous entraîne : « Pour moi donc, j’aime la vie ».

Harry Bellet,
 
Les Aventures de Jean Jambecreuse au pays de Barbe-Bleue,
Actes Sud, 320 p., 21,80 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°745 du 1 juillet 2021, avec le titre suivant : Jambecreuse au pays de Barbe-Bleue

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque