Samedi 29 février 2020

Iznik, céramique impériale

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 26 août 2015 - 87 mots

Céramique Après la prise de Byzance par Mehmed, en 1453, l’avènement de l’Empire ottoman voit se développer un grand programme architectural pour doter la nouvelle Istanbul de monuments dignes de ses maîtres. Pour satisfaire aux commandes impériales, les potiers d’Iznik, petite cité d’Anatolie, vont développer leurs techniques de céramique et enrichir leur vocabulaire plastique, au point de devenir une référence dans tout le bassin méditerranéen et jusqu’aux cours européennes. Walter B. Denny livre une étude complète de cet art qui dépasse de loin le seul cadre d’Iznik.

Walter B. Denny, Iznik. La céramique turque et l’art ottoman, Citadelles et Mazenod, 239 p., 39 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°682 du 1 septembre 2015, avec le titre suivant : Iznik, céramique impériale

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque