Vendredi 16 novembre 2018

Festival

Images et illusions

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 23 septembre 2005 - 369 mots

Créé en 2002 par Arte et La Ferme du Buisson, Centre d’art de Marne-la-Vallée, le festival Temps d’images, joyeux mélange de projections vidéo ou cinématographiques, concerts, spectacles, performances et jeux en tout genre, se déroulera cette année du 30 septembre au 9 octobre. Les Écuries dévoileront les installations vidéo interactives de Magali Desbazeille – ses œuvres apparaissent en versant de l’eau dans un bocal ou en lançant une pelletée de sable –, tandis que le Centre d’art projettera la vidéo-installation de l’artiste et mathématicienne israélienne Miri Segal. Celle-ci propose au visiteur, à l’aide d’illusions optiques, de s’immiscer dans l’univers d’une sensuelle jeune femme ou de se déplacer dans un quartier de Tel-Aviv – et le spectateur de se retrouver image dans l’image. Non moins troublante, la chambre de lecture ou In my Room d’Agnès de Cayeux offre au public la possibilité de partager son intimité via les possibilités du réseau Internet...
La Halle de Marne-la-Vallée présentera, pour sa part, une création multimédia à partir de l’Ulysse de James Joyce. Festival laborentin, Temps d’images organise aussi des « Chantiers », petites formes expérimentales où se rencontrent les arts de la scène et de l’image. Ainsi de Sauvez les apparences ! de Jacques Bonnaffé et Christophe Otzenberger mêlant poésie, musique, vidéo et théâtre pour s’interroger sur l’image et en particulier l’image de soi… Le festival fait aussi la part belle aux films avec les projections en avant-première de Divagation dans une chambre d’hôtel (26 min, 2005) de Philippe Barcinski, Blush de Wim Vandekeybus (52 min, 2004), Caché de Michael Haneke (1 h 40, 2005), Manderlay de Lars Von Trier (2 h 19, 2004), C’est pas tout à fait la vie dont j’avais rêvé (1 h 15, 2005) de Michel Piccoli… Sans oublier des spectacles comme La Chambre penchée de Jan Speckenbach avec Emmanuel Salinger qui se bat contre des objets du quotidien ayant perdu le sens de la gravité, ou encore L’Aube d’un tortionnaire du Teatrino Clandestino, troupe italienne passant pour avoir inventé une forme choc de théâtre vidéo.

Festival Temps d’images

Du 30 septembre au 9 octobre, à la Ferme du Buisson/Scène nationale, allée de la Ferme, Noisiel, et dans d’autres lieux de Marne-la-Vallée, renseignements au 01 64 62 77 77, www.tempsdimages.org.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°221 du 23 septembre 2005, avec le titre suivant : Images et illusions

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque