Dimanche 24 janvier 2021

Hergé, tintin et l’art

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 24 septembre 2015 - 105 mots

Bande dessinée - Disparu le 2 mai, notre confrère historien et critique d’art Pierre Sterckx n’aura malheureusement pas pu tenir, soupeser, humer « son » livre, le dernier et peut-être le plus important : L’Art d’Hergé. Tintinophile – c’est ainsi que l’on nomme les passionnés de Tintin – bien connu, Pierre Sterckx avait été l’ami de Georges Remi qu’il avait accompagné dans ses connaissances en art. L’ouvrage qui paraît aujourd’hui est un livre abouti, beau par la qualité de ses reproductions et grand par la pertinence de son texte, qui analyse aussi bien la ligne claire et la couleur chez Hergé que la relation du dessinateur aux artistes.

Pierre Sterckx, L’Art d’Hergé : Hergé et l’art, Gallimard/Éditions Moulinsart, 240 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°683 du 1 octobre 2015, avec le titre suivant : Hergé, tintin et l’art

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque