Mercredi 21 novembre 2018

Livre

Harry Bellet : "Passage du vent"

La suite des aventures de Sam Adams à Guantanamo

Par Jean-Christophe Castelain · L'ŒIL

Le 20 mai 2009 - 195 mots

Le sous-titre n’est pas tout à fait exact. Passage du vent est moins la troisième enquête de Sam Adams qu’une aventure de ce détective privé qui opère dans le monde de l’art. Car par un concours de circonstances un peu long à expliquer ici, c’est le héros lui-même qui se retrouve enfermé à Guantanamo. Ses amis vont chercher à le libérer, tandis que ses ennemis, des gros calibres (le maire de New York, par exemple, rien que cela), vont essayer de l’éliminer.

C’est l’occasion pour Harry Bellet, journaliste au Monde, de se livrer à une attaque en règle et fort bien documentée contre le centre de détention et ses méthodes musclées ou psychologiques d’interrogatoire. Du coup, les références au marché de l’art contemporain, qui font le sel de la série auprès des initiés, deviennent très secondaires, voire un peu artificielles. Les péripéties à Téhéran, Moscou, Paris, New York, La Havane, Bonifacio alternent sur un rythme toujours très rapide. L’écriture est efficace. Tout sonne juste et l’on attend la suite avec impatience, car Sam est déjà dans la ligne de mire d’un fusil de précision.

Harry Bellet, Passage du vent, Robert Laffont, 306 p., 20 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°614 du 1 juin 2009, avec le titre suivant : Harry Bellet : "Passage du vent"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque