Samedi 14 décembre 2019

Documentaire

Goldsworthy, son œuvre, sa vie

Par Anne-Cécile Sanchez · L'ŒIL

Le 27 juin 2018 - 184 mots

Connu et reconnu pour son œuvre de Land Art, Andy Goldsworthy se dévoile ici dans ses moments de grâce et de pesanteur, « penché dans le vent » pour y puiser la force contraire à son équilibre.
Qu’il s’allonge à même le trottoir, sous la pluie, afin d’y laisser une silhouette au pochoir, bientôt effacée par l’averse, ou qu’il taille dans la pierre un couloir minéral, de l’intervention la plus légère à la construction la plus monumentale, l’artiste britannique tente de donner un sens au monde qu’il traverse. Ce portrait intimiste fait suite à Rivers and Tides, documentaire né il y a seize ans de sa rencontre avec le réalisateur Thomas Riedelsheimer. On doit à celui-ci de longs plans contemplatifs et un scénario, elliptique, qui conduit le film d’Édimbourg au Brésil, du Sud de la France à la Nouvelle-Angleterre. Dans ce nouvel opus apparaît aussi le personnage discret de Holly, la fille de Goldsworthy, devenue son assistante et à son tour une artiste. De père en fille, l’histoire d’une vie, saisie au vol.

Penché dans le vent,
un film de Thomas Riedelsheimer, sortie le 18 juillet 2018.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°714 du 1 juillet 2018, avec le titre suivant : Goldsworthy, son œuvre, sa vie

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque