Dimanche 8 décembre 2019

Livre

« Go to the College ! »

Par Christophe Domino · Le Journal des Arts

Le 6 juin 2019 - 126 mots

Théorie. Dans son ouvrage L’artiste-chercheur, un rêve américain au prisme de Donald Judd, Sandra Delacourt documente la transformation substantielle du travail de l’art qui a découlé de la reconfiguration de « la chaîne de production des savoirs » dans l’université américaine. Les débats autour de l’art minimal et de Donald Judd au cours des années 1960 sont pour l’historienne de l’art le fruit d’une longue histoire. Celle-ci remonte aux échanges réciproques, dès les années 1930, entre les pratiques créatives et les méthodes des sciences. Échanges décrits, au-delà du monde de l’art, comme une dynamique culturelle et une politique universitaire américaine, un « rêve américain » qui éclaire « l’imaginaire collectif […] de la figure de l’artiste » contemporain et le devenir de l’« artiste-chercheur-docteur »… qui s’est installé depuis de ce côté-ci de l’Atlantique.

Sandra Delacourt, L’artiste-chercheur. Un rêve américain au prisme de Donald Judd,
éditions B42, 248 p., 25 €.

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°525 du 7 juin 2019, avec le titre suivant : « Go to the College ! »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque