Mercredi 21 février 2018

Gilbert Garcin, Mister G.

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 24 février 2010

LIVRE PHOTO - Prenez un octogénaire, appliquez-lui le physique d’un Hitchcock (à défaut, choisissez de Gaulle) et l’allure d’un Tati, habillez-le d’une gabardine et placez-le dans un décor de Magritte ou dans un collage de Max Ernst : vous obtenez l’univers dans lequel se met en scène Gilbert Garcin, alias « Mister G. », photographe par nécessité créatrice.

La recette est (d)étonnante : 80 photomontages que n’aurait pas reniés Lautréamont, et qui témoignent d’une sensibilité – autant pour l’image (les hommages) que pour les mots (les titres) – à fleur de manteau. À servir dans un petit livre à l’élégance d’un missel qui ne gâte en rien le plaisir de la lecture.

Gilbert Garcin, Mister G., Filigranes Éditions, 110 p., 20 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°622 du 1 mars 2010, avec le titre suivant : Gilbert Garcin, <em>Mister G.</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque