Gérard-Julien Salvy, Cent énigmes de la peinture

L'ŒIL

Le 22 décembre 2009

BEAU LIVRE - Derrière un titre accrocheur, Cent énigmes de la peinture affirme au lecteur qu’il « ne regardera plus un tableau comme avant ».

L’éditeur, en quatrième de couverture, annonce que des tableaux comme Les Ménines de Vélasquez ou Le Sacre de Napoléon de David seront décryptés et dévoileront leurs secrets. Les néophytes seront ravis de découvrir certaines des « recettes maison » des artistes en question.
 
Mais l’ouvrage de Gérard-Julien Salvy, au-delà du produit marketing bien ficelé, est également un régal pour les lecteurs avertis. L’auteur, spécialiste de l’art italien, fait montre de brio, avec un sens du verbe, en détaillant certains des grands tableaux que l’on pensait connaître.  Lorsqu’il analyse le Portrait du Pape Innocent X par Vélasquez, Salvy nous fait réfléchir sur la relation du peintre à son modèle, sur la manière d’exécuter un tableau de commande et finalement sur l’acte même de création. Les analyses des tableaux sont parfois inégales. Mais certaines études méritent de se pencher avec gourmandise sur cet ouvrage.

Gérard-Julien Salvy, Cent énigmes de la peinture, Hazan, 360 p., 39 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°620 du 1 janvier 2010, avec le titre suivant : Gérard-Julien Salvy, <em>Cent énigmes de la peinture</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque