Françoise Cruz : "Angelin Preljocaj, Topologie de l'Invisible"

Chorégraphies plastiques

L'ŒIL

Le 16 décembre 2008

La danse est un art de l’éphémère par essence difficile à présenter sur les pages d’un livre.

Mais pas pour les chorégraphies d’Angelin Preljocaj, dont la dimension et les inspirations plastiques facilitent la projection sur le papier. Cet ouvrage, introduit par la critique Françoise Cruz, pénètre l’univers inquiétant du chorégraphe français. Trois chorégraphies pressées sur un DVD fourni avec l’ouvrage ainsi que de nombreux documents –   partitions, photographies, notes…   – font entrer le lecteur dans le processus même de création de cette figure majeure de la danse contemporaine. Un bel hommage sous la forme d’un coffret réalisé par l’artiste Aki Kuroda, qui révèle autant la diversité du travail de Preljocaj que son activité de peintre.

Françoise Cruz, Angelin Preljocaj, Topologie de l’invisible, éditions Naïve, 196 p., 120 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°609 du 1 janvier 2009, avec le titre suivant : Françoise Cruz : "Angelin Preljocaj, Topologie de l'Invisible"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque