Samedi 5 décembre 2020

Endroit et envers

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 13 mai 2005 - 94 mots

Filmée sur la scène du Baron, bar à la mode du 8e arrondissement de Paris, Joy se déshabille. Et se rhabille. L’artiste Brice Dellsperger donne une vision double de ce strip-tease sulfureux, un film
de 22 minutes monté à l’endroit puis à l’envers et six fois de suite. Inspiré par le clip de Baillie Walsh pour le groupe de trip-hop britannique Massive Attack, le vidéaste joue sur la dualité homme-femme de cette éclatante transsexuelle évoluant au milieu des paillettes.

Brice Dellsperger, Ladies and Gentlemen, 2004, DVD’art vidéo, en vente sur la boutique en ligne www.art-netart.com, 39 euros.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°215 du 13 mai 2005, avec le titre suivant : Endroit et envers

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque