Samedi 17 février 2018

Enchères on line

L’Affaire Dreyfus sur l’Internet

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 5 novembre 2009

- INTERNET :

Me Jean-Claude Binoche revient sur le Web après avoir co-organisé avec l’IESA la première vente aux enchères d’une œuvre virtuelle sur l’Internet le 16 octobre 1996, et adjugé 58 000 francs une création de l’artiste Fred Forest. Quarante-huit heures avant la vente à Drouot, les 18 et 19 février, d’environ cent vingt documents relatifs à l’affaire Dreyfus, les internautes pourront laisser leurs ordres sur un site Web (rens. au 01 47 42 78 01).

La Gazette de l’Hôtel Drouot a ouvert un site Internet en langue française et anglaise : dates, lieux et résultats des ventes, répertoire des commissaires-priseurs, glossaire du marché de l’art, rubriques arts plastiques et arts décoratifs, base de données documentaire, boîte aux lettres électronique… L’utilisateur dispose en outre de deux moteurs de recherche fonctionnant soit par spécialités, soit par mots-clés (www.gazette-drouot.com ; E-mail : gazette@gazette-drouot.com)

La Bibliothèque nationale de France propose deux nouvelles applications sur son serveur : le catalogue des 180 000 documents en accès libre depuis le 20 décembre, plus une visite virtuelle du bâtiment conçu par Dominique Perrault (www.bnf.fr)

Deux nouvelles expositions sont consultables sur le serveur du ministère de la Culture. "La Caune de l’Arago (Tautavel, Pyrénées orientales)" est le premier volet d’une série de visites de sites archéologiques d’intérêt national (www.culture.fr/culture/arcnat/ tautavel/francais/index.htm). "Les peintures médiévales dans le Midi de la France" rassemble une centaine de photographies de chapelles de l’arrière-pays niçois (www.culture.fr/ culture/medieval/francais/index.htm).

- CEDEROMS :

L’Architecture en France 1985-1995 est la première banque de données multimédia sur le sujet. Produit par Le Moniteur, ce cédérom recense 1 000 réalisations, 846 maîtres d’œuvres, 687 maîtres d’ouvrages, 3 000 photographies et 2 000 plans. Les fiches techniques sont bien entendu exhaustives, et toutes les informations sont accessibles par recherches multicritères : architecte, année, lieu, programme… Seul point noir, son prix, mais l’équivalent papier coûterait encore plus cher ! (PC et Mac, 780 F avant le 31 janvier, 980 F ensuite, points de ventes sur le 36 17 Le Moniteur)

Instructif et récréatif, Jeanne d’Arc et la vie quotidienne au Moyen Âge bénéficie de plus d’une interface créative et esthétique. À conseiller à tous les (jeunes) amateurs d’Histoire et d’histoires (par Régine Pernoud et Marie-Véronique Clin, Intelligere/La 5e, 360 F).

Le cédérom Albert, produit par le groupe italien Data Professionals, recense les images et les prix de 50 000 peintures anciennes (de 1300 à 1800) mises aux enchères par les plus importantes maisons de vente du monde entier au cours des cinq dernières années. Destiné aux professionnels (salles des ventes, commissaires-priseurs, marchands, collectionneurs…), son prix varie selon son utilisation de 500 à 17 300 francs, mais une version recensant 300 peintures, intitulée Top of Albert, est disponible au prix de 300 F (Data Professionals, Via Gian Giacomo Mora 14, 20123 Milan, tél. 02 89 401 223, fax 02 89 401 197).

La Revue virtuelle du Musée national d’art moderne-Centre de création contemporaine présente une synthèse sur cédérom des travaux qu’elle a menés depuis 1992 (Actualité du virtuel, 240 F, en vente à la librairie du Centre Pompidou). Le cédérom sur la collection du musée est quant à lui attendu pour le second semestre.

Florence, voyage dans la Renaissance italienne du XVe siècle est presque un cas d’école. Il démontre que l’adaptation pour le multimédia d’un manuel d’Histoire des arts destiné aux lycéens nécessite bien plus qu’un travail de transcription : ne s’improvise pas auteur multimédia qui veut (cédérom manuel, par Hervé Loilier, PC et Mac, 299 F).

Le Panthéon : de Voltaire à Malraux, produit par la Caisse nationale des monuments historiques et des sites, propose une visite virtuelle en 3D et en Quick Time VR de la nécropole républicaine, ainsi que les portraits des quelque 80 "Grands hommes" qui y reposent (PC ou Mac, 229 F).

L’Institut supérieur des arts (IESA, 5 avenue de l’Opéra, tél. 01 42 86 57 01) inaugure une collection de "mini-cédéroms" avec Le mobilier français du XVIIIe siècle. Cette initiation à l’expertise est conduite par Robert Métais, expert près la Cour d’appel de Caen et des Douanes françaises.

- AGENDA :

Le Métafort d’Aubervilliers propose les 24 et 25 janvier, à la Cité des sciences et de l’industrie de La Villette, un rendez-vous intitulé "Cyber, Cités, Citoyens". Un Cybercafé géant doté de cinquante micro-ordinateurs connectés à l’Internet sera en accès libre. Entrée 100 F, familles, étudiants et chômeurs, 30 F. Rens. : Métafort, 4, avenue de la Division Leclerc, 93300 Aubervilliers, tél. 01 48 35 49 01. Site Internet : http://www.metafort.com

La prochaine édition du Milia (Marché international de l’édition et des nouveaux médias) se tiendra à Cannes du 9 au 12 février. Le programme des conférences débutera dès l’après-midi du 8 février. Le "Club des jeunes créateurs" présentera cette année les travaux de 27 étudiants venus du monde entier. Rens. 01 41 90 44 60. Site Web Milia : www.reedmidem.milia.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°32 du 1 janvier 1997, avec le titre suivant : Enchères on line

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque