Mercredi 21 octobre 2020

En Pays basque, les élégantes ouvrent leur porte

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 14 septembre 2012 - 173 mots

ARCHITECTURE. Pour prolonger encore un peu les vacances d’été, rien de tel que de se plonger dans cet ouvrage.

Charles Bilas nous y ouvre les portes de quelques-unes des plus belles demeures du Pays basque.
Profitant du développement des chemins de fer au milieu du XIXe siècle, la région devient rapidement le lieu de villégiature de l’aristocratie et de la haute bourgeoisie européennes. Qui marqueront le paysage de diverses audaces architecturales. Tous les styles se côtoient, des grandes demeures Napoléon III, transformées en hôtels de luxe (l’hôtel du Palais, à Biarritz), aux bâtisses Art déco (la villa Leïhorra) en passant par des folies médiévales, ou bien encore des fantasmagories hispano-mauresques. Ces architectures balnéaires n’oublient cependant pas les traditions basques, mais les composent au gré des lubies des commanditaires.

Un art de vivre d’une autre époque transparaît dans les images, nous faisant entrevoir une certaine idée du luxe ayant transformé cette côte basque en paradis pour « élégantes ».

Charles Bilas, Les Élégantes du Pays basque, éditions Les beaux jours, 160 p., 25 e.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°650 du 1 octobre 2012, avec le titre suivant : En Pays basque, les élégantes ouvrent leur porte

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque