Vendredi 15 novembre 2019

Colloque international

Du destin de l’art public

Le Journal des Arts

Le 11 mai 2011 - 343 mots

Face aux bouleversements engendrés par la mondialisation, la lecture de la ville comme simple entité historique n’est plus suffisante. C’est pourquoi l’Unesco propose aujourd’hui une réflexion sur le rapport entre cité historique en tant que patrimoine et croissance comme source de mutation.

En découle le colloque international organisé les 19 et 20 mai et intitulé « Quel destin pour l’art public ? ». Entendu comme l’ensemble des œuvres destinées à l’usage public en intérieur ou extérieur, et issues de la commande publique ou privée, l’art public ancre le « symbole » dans l’espace urbain. En cherchant à spécifier le rôle de l’art public face aux évolutions des pratiques citadines, ce colloque définit la ville en tant que stratification d’un ensemble d’identités et de valeurs socioculturelles. Un large panel de professionnels réunit historiens, architectes (parmi lesquels Peter Eisenman, Rem Koolhaas, Yona Friedman ou Antoine Grumbach), urbanistes, juristes, conservateurs et artistes (Daniel Buren, Michelangelo Pistoletto, Monica Bonvicini…), auxquels ont été associés un anthropologue et un juriste. Sera abordée, au-delà de la question des moyens de conservation de l’œuvre, l’évolution de leur sens dans le temps, en particulier lorsque celui-ci devient obsolète. Le débat portera aussi sur la façon dont les interventions artistiques dans l’espace urbain sont perçues, tolérées ou non par les citoyens, et les formes que peuvent prendre leur appropriation.
Cergy-Pontoise a été choisie comme théâtre de cette réflexion en raison de son identité de « Ville nouvelle ». La manière dont la cité a su mettre en application les principes de la commande publique et du « 1 % artistique », lequel fête son soixantième anniversaire cette année, est illustrée par la construction de L’Axe majeur par Dani Karavan, dont une visite est programmée au cours du colloque. 

Quel destin pour l’Art Public ?

Le 19 mai, de 9 heures à 23 heures, au parc Saint-Christophe, 10, av. de l’Entreprise, 95000 Cergy. Le 20 mai, de 9 heures à 17 h 30, à la Maison de l’Unesco, 125, av. de Suffren, 75007 Paris. Entrée libre sur inscription, tél. 01 45 68 14 81, www.colloqueartpublic.com

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°347 du 13 mai 2011, avec le titre suivant : Du destin de l’art public

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque