Mercredi 11 décembre 2019

Disparition du critique d’art américain Robert Pincus-Witten

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 31 janvier 2018 - 147 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Critique d’art et commissaire d’exposition, Robert Pincus-Witten fut le premier à employer le terme de post-minimalisme. Il s’est éteint à l’âge de 83 ans.

Robert Pincus-Witten, quatrième de couverture de l'ouvrage, <em>Post-Minimalism into Maximalism : American Art 1966-86</em>, 1987, Umi Research Press
Robert Pincus-Witten, quatrième de couverture de l'ouvrage, Post-Minimalism into Maximalism : American Art 1966-86, 1987, Umi Research Press

Robert Pincus-Witten est décédé le 28 janvier 2018 à l'âge de 83 ans. Il fut le premier à utiliser le terme post-minimalisme en 1971, pour décrire le travail d’Eva Hesse. Il avait forgé ce nom pour définir des mouvements artistiques tels que l’art conceptuel, le Land Art, le Body Art, nés en réaction au Minimalisme.

L’ouvrage majeur de sa carrière est Post-Minimalism into Maximalism : American Art 1966–86, publié en 1987, qui est un manifeste sur l’art post minimaliste.

Né à New York en 1935, il enseigna à la City University de New York et écrivit pour Artforum où il fut éditeur. Il fut aussi commissaire d’exposition à la Gagosian Gallery et directeur de la C&M Arts devenue Mnuchin Gallery de 1996 à 2007.

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque