Samedi 15 décembre 2018

Documentaire

Dessine-moi un Miró !

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 28 mai 2004 - 419 mots

« Ce que j’ai préféré c’est les tableaux bleus ! », « c’est bizarre l’image, c’est à la fois le jour et la nuit », « c’est comme si on entrait dans un rêve », « on a rencontré Miró ! »… France 5 donne la parole aux enfants à l’occasion de la rétrospective « Joan Miró, 1917-1934 » organisée au Centre Pompidou (jusqu’au 28 juin, lire le JdA n° 189, 19 mars 2004). Issus de classes de CE1 et CE2, les petits dévoilent de manière très spontanée leur vision du maître catalan après avoir visité l’exposition en compagnie de Ronan Le Grand. Pour les initier au travail des surréalistes – « ceux qui travaillaient sur l’imaginaire » –, l’animateur leur fait découvrir des toiles comme La Ferme (1921-1922), puis les entraîne dans l’univers énigmatique de La Naissance du monde (1925) ou Tête de paysan catalan (1925). Peu à peu, les langues se délient et chacun y va de son petit commentaire – « on dirait que c’est sale », « c’est pas très joli ! » –, avant d’écouter, bouche bée, les explications du médiateur : « Miró nous montre que ce qui n’est pas très joli peut quand même être très beau ». Dernière étape : avec la série Bleu I, II, III peinte par Miró en 1961, les écoliers découvrent, interloqués et amusés, l’immense toile de « la couleur de [ses] rêves ». Les deux jours suivants, vêtus de leurs petits tabliers, ils jouent aux apprentis artistes dans les ateliers de création du Centre (animés par Isabelle Frantz-Marty et Odile Fayet). Après avoir peint deux grands panneaux représentant le ciel et la terre, ils dessinent un objet qu’ils ont palpé au préalable les yeux bandés, un exercice auquel s’adonnait déjà le jeune Miró à l’école des beaux-arts. Disposés au final sur les deux fonds colorés, leurs dessins forment une vaste fresque haute en couleur qui leur inspire des poèmes. Après avoir « jouer à Miró », ils retournent voir l’exposition, qu’ils considèrent alors d’un nouvel œil. « Ce qui est bien avec Miró, c’est que plus on le regarde, plus on voit de choses », témoigne l’un d’eux. Un documentaire vivant pour aborder autrement le rapport entre les mondes de l’enfance et de l’art.

Allons voir... Joan Miró

Documentaire de Karine Miermont (26 min, 2004) diffusé dimanche 6 juin à 8 h 50, sur France 5. Pendant l’exposition du Centre Pompidou, un espace éducatif est mis à la disposition du jeune public et des enseignants, renseignements sur www.france5.fr/miro.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°194 du 28 mai 2004, avec le titre suivant : Dessine-moi un Miró !

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque