Samedi 17 novembre 2018

Des motifs et des couleurs

Le Journal des Arts

Le 4 avril 2003 - 238 mots

“Tout le monde connaît aujourd’hui la toile de Jouy. Mais sait-on seulement que ces cotonnades d’origine indienne ont été fabriquées dans la vallée de la Bièvre, à Jouy-en-Josas, par un dénommé Oberkampf à partir de 1760 ? Se doute-t-on qu’avant lui, à la fin du XVIIe siècle, les toiles de coton imprimé étaient tout simplement prohibées ?” s’interrogent Mélanie Riffel et Sophie Rouart, attachées de conservation au Musée de la toile de Jouy, dans le superbe ouvrage qu’elles ont consacré à ce patrimoine textile. Publié aux éditions Citadelles & Mazenod, le livre retrace l’histoire de l’ancienne manufacture de Jouy-en-Josas et de son créateur, puis met en lumière la variété de ces étoffes imprimées, destinées à l’ameublement comme à l’habillement. Magnifiquement reproduits, les plus beaux motifs imaginés à Jouy rivalisent de raffinement au fil des pages. Outre les célèbres pastorales monochromes inspirées de Boucher, ce volume fait la part belle aux ornements floraux polychromes qui, contrairement aux idées reçues, ont représenté la principale production de la manufacture. Agréable à lire comme à regarder, cette étude originale constitue également une incitation à visiter le musée de Jouy-en-Josas, qui conserve des motifs originaux, de nombreux documents liés à la production et à l’histoire de la manufacture ainsi que des vêtements et des pièces de mobilier remarquables.

La Toile de Jouy, Mélanie Riffel et Sophie Rouart, photographies de Marc Walter, éditions Citadelles et Mazenod, Paris, 2003, 220 p., 45 euros. ISBN 2-85088-191-0

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°168 du 4 avril 2003, avec le titre suivant : Des motifs et des couleurs

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque