Lundi 10 décembre 2018

Musées

Déambulation à travers l’Europe

Le Journal des Arts

Le 23 janvier 2004 - 627 mots

Chez Scala, un livre restitue l’atmosphère et égrène les chefs-d’œuvre de 35 « petits » musées du Vieux Continent.

Vice-président de Sotheby’s Europe, James Stourton devient, le temps d’un ouvrage paru aux éditions Scala, guide de musées. Mais pas de n’importe lesquels. Comme l’indique le titre du livre, l’auteur s’intéresse avant tout aux « Petits musées, grandes collections ». Par « petits », James Stourton entend « relativement confidentiels », certains des lieux qu’il invite à découvrir ou redécouvrir étant de taille plutôt imposante, telle la Galerie Borghèse à Rome ou le Schloss Wilhelmshöhe de Cassel. Trois critères ont été retenus dans ce tour d’horizon européen, qui inclut 35 institutions dans douze pays : « de grandes œuvres d’art, une histoire intéressante et un beau décor ». Sont ainsi présentés à la fois « de petits musées dans des lieux grandioses et de grands musées dans des endroits plus ordinaires », des institutions publiques (le Musée Fabre à Montpellier, la Galerie Borghèse à Rome, le Mauritshuis de La Haye) et privées (la Fondation Beyeler à Bâle, la Galerie de l’Institut Courtauld à Londres), des collections d’origine princière (le Musée Condé à Chantilly, le Palazzo Doria Pamphili à Rome, la Glyptothèque de Munich, le Schlossmuseum de Weimar) et bourgeoise (la Galerie Dulwitch à Londres, les musées Poldi-Pezzoli à Milan ou Jacquemart-André à Paris), ou encore d’anciennes demeures d’artistes, comme la Maison et galerie des moulages de Canova à Possagno, le Sir-John-Soane’s Museum à Londres, la Lenbachhaus à Munich et le Musée Gustave-Moreau à Paris. Conformément à ses goûts et à sa formation, l’auteur fait la part belle aux ensembles de peintures et, dans une moindre mesure, à la sculpture, un choix que les amateurs d’œuvres antiques, d’arts décoratifs, d’arts premiers, de photographie ou de musées de société pourront regretter. Classés par pays (la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Angleterre arrivent en tête pour le nombre de musées traités), les établissements retenus sont évoqués à travers leur histoire et les pièces maîtresses de leurs collections. Ainsi du Musée Fabre à Montpellier, dont James Stourton rappelle la vie de son fondateur, le peintre et collectionneur François-Xavier Fabre, avant de signaler les points forts du parcours : huit Sébastien Bourdon, premier grand artiste natif de Montpellier, un riche ensemble de peintures hollandaises et flamandes (Jan Steen, Gerrit Dou, Teniers le Jeune, Seghers, Potter, Cuyp, Ruysdael et Rubens), six toiles de Greuze, sans oublier plusieurs compositions majeures de Courbet, telles les Baigneuses (1853) et Bonjour Monsieur Courbet (1854).
L’objectif de ce volume, offrir au lecteur une déambulation artistique agréable à travers 35 « petits » musées aux trésors parfois insoupçonnés, est, de ce point de vue, atteint. Le texte est agrémenté d’anecdotes amusantes ou savoureuses, et les illustrations sont de qualité, à quelques exceptions près – il est en particulier dommage que le livre propose de vieilles photographies en noir et blanc de la Ca’ Rezzonico à Venise, alors que le palais a été restauré il y a quelques années. Mais l’ouvrage pâtit d’une traduction parfois maladroite, et d’un style lyrique usant jusqu’à l’épuisement des superlatifs sans pour autant décrire ou caractériser les œuvres. « Les peintures hollandaises [de la Wallace Collection] ne sont rien moins que superbes », à leurs côtés prennent place « quatre galeries tout aussi magnifiques de peintures hollandaises de plus petit format », tandis qu’au bout de la galerie figure « le merveilleux ensemble de peintures anglaises ». Les peintres ont le plus souvent un « talent prodigieux », les œuvres sont « exceptionnelles », « délicieuses » ou « remarquables », et les musées « bouleversants », « merveilleux » ou « somptueux ». Qui dit mieux ?

James Stourton, Petits musées, grandes collections. Promenade à travers l’Europe, éd. Scala, Paris, 2003, 270 p., 49,50 euros. ISBN 2-86656-327-1.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°185 du 23 janvier 2004, avec le titre suivant : Déambulation à travers l’Europe

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque