De Gilgamesh à Zénobie, Proche-Orient et Iran millénaire

Une nouvelle référence sur le Proche et le Moyen-Orient

L'ŒIL

Le 23 avril 2008

Ce catalogue arrive à point nommé.

Fruit de l’exposition achevée en avril dernier, consacrée aux antiquités du Proche et du Moyen-Orient aux musées royaux d’Art et d’Histoire de Bruxelles, il est en phase avec l’exposition « Babylone » du Louvre. C’est d’ailleurs un texte de Béatrice André-Salvini, commissaire de l’exposition, qui sert d’introduction.
À l’image de la constitution de la collection bruxelloise, enrichie notamment par des dons du Louvre, ce catalogue témoigne, par la participation d’auteurs français, du lien franco-belge dans le domaine de la recherche sur le Proche et le Moyen-Orient. Mais, plus qu’un simple catalogue, ce livre monumental est un ouvrage de référence. Il rend compte des recherches archéologiques belges au Proche-Orient, à l’aide d’illustrations de nombreuses notices d’objets : statues votives, tablettes mésopotamiennes, bijoux babyloniens mais aussi des spécimens d’une des plus belles collections au monde de bronzes du Luristan, dont certaines pièces peuvent être admirées jusqu’au 22 juin au musée Cernuschi à Paris. n
Amandine Rabier

Sous la direction d’Éric Gubel et Bruno Overlaet, De Gilgamesh à Zénobie, Proche-Orient et Iran millénaire, Imprimerie nationale éditions, 304 p., 400 ill., 59 euros

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°602 du 1 mai 2008, avec le titre suivant : De Gilgamesh à Zénobie, Proche-Orient et Iran millénaire

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque