Dimanche 25 octobre 2020

Comprendre la restauration

Par Colin Lemoine · L'ŒIL

Le 18 février 2015 - 138 mots

Vade-mecum - La restauration est une tâche délicate. Elle impose de la méthode et suppose une grande connaissance. Précieuse, elle dispose d’un vocabulaire précis dont l’usage approprié garantit une bonne communication et une intervention idoine. Pour restaurer, il convient, assurément, de manœuvrer les formes et les mots. Partant, le présent ouvrage, avec ses quelque cent vingt entrées organisées alphabétiquement et étayées par d’opportunes illustrations, donne à comprendre et à voir les termes de référence en matière de restauration. Qu’elle soit savante (« Anastylose »), abstraite (« Éthique ») ou épineuse (« Faux »), chaque notion engage une définition cristalline ainsi que des indications sémantiques, techniques et bibliographiques. Immenses, l’expertise et la rigueur des auteurs trahissent un sens aigu de la transmission, un amour de la langue comme un plaisir du texte, relevés par de savoureuses considérations lexicales. Indispensable.

Ségolène Bergeon Langle, Georges Brunel, La Restauration des œuvres d’art. Vade-mecum en quelques mots, Hermann, 350 p., 32 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°677 du 1 mars 2015, avec le titre suivant : Comprendre la restauration

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque